024 -Episode 24 - Le COVID 19 - Pensées - April 24, 2020

Notes only.  Not scripted.

Nous y voilà, il fallait bien qu'à un moment ou à un autre, j’en parle. Je voulais d’ailleurs poster cet épisode la semaine dernière, mais comme je vous avais promis un truc plus positif, je me suis dis qu’il valait mieux attendre une semaine. Ceci étant, cet épisode ne va pas être trop long, il est là surtout parce que le sujet est bien trop présent pour l'éviter.  

Donc, je vais simplement vous faire part de ce qui se passe dans ma vie et celle de mes proches en ce moment, et ainsi, pour ceux d’entre vous qui communiquent avec des francophones sur le sujet du coronavirus /COVID-19, vous pourrez avoir du vocabulaire.

 

Date et situation actuelle, ma situation, chance car boulot pour les 2, super de travailler à la maison, plan de voyage en France et mariage compromis.

La situation en France aujourd’hui. Conditions pour le confinement, attestation sur l’honneur, Vacances, baisse de la courbe, fn du confinement?

Réaction positive des gens, respect des consignes, mon avis sur les gouvernements locaux et fédéral. Solidarité, incertitude. 

Les côtés positifs pour moi et pour le monde j'espère.

023 -Episode 23 - La météo - April 17, 2020

Bonjour, comme promis, cet épisode sera beaucoup plus positif que la semaine dernière.  Enfin, il y aura peut-être quelques phrases négatives, mais pas trop, puisqu’on va parler du temps, du climat, ou de la météo en France.  Je me cantonne à la France, parce qu’il faudrait beaucoup trop longtemps pour parler des différents climats de tous les pays francophones et ici, le but, c’est de vous donner du vocabulaire dans le contexte.  Comme la France a un climat tempéré, on va pouvoir parler d'à peu près tous les genres de temps, même des pluies tropicales qui n’arrivent pas en métropole mais qui sont communes dans les Antilles françaises en autres.

D’abord, la France a la chance d'avoir 4 saisons assez marquées, c'est à dire qu'on a un joli printemps avec des températures douces et agréables, un été qui peut être très chaud et très sec, ou moins chaud et pluvieux selon les régions, un automne frais et humide et un hiver qui peut être assez doux ou très froid et enneigé, aussi selon les régions.  En parlant de temps et de régions, on note souvent une différence de temps entre les régions du sud de la Loire et celles du Nord de la Loire, qui coupe la France en deux à peu près au milieu. C’est très courant d’avoir en gros le même temps à peu près partout au nord de la Loire et le même temps à peu près partout au sud de la Loire, avec de petites variations de températures.

 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut noter que les français se plaignent toujours du temps qu’il fait:  S’il ne pleut pas pendant 2 semaines, il fait trop sec, puis il commence à pleuvoir, alors il pleut trop et c’est la peur de l’inondation, puis revient la sécheresse quand la pluie s’arrête. Ou bien, quand c'est l'été, il fait trop chaud, mais s'il y a un ou deux jours où la température baisse trop, alors il fait trop froid, ce n’est pas un temps de saison et c’est un eté pourri! Enfin, en résumé, c’est très difficile de satisfaire le français, comme d’habitude, même avec le temps, auquel on ne peut pas faire grand chose!

 

Mais revenons-en à la Météo, une institution en France.  Chaque radio, chaque télévision a sa météo plusieurs fois par jour, en général au moment des nouvelles, pour tenir les francais au courant de l'évolution de chaque nuage, chaque orage, chaque tempête, chaque averse, chaque canicule (de plus en plus courantes d’ailleurs), chaque chute de neige, etc.  Il est vrai que le climat français, dans toutes les régions, est plutôt varié et changeant, et donc, il faut prévoir les activités et les vêtements en fonction du temps: Va-t-on pouvoir sortir? Faut-il un parapluie? Dois-je prendre mon manteau? Faut-il que je rentre mon linge? Autant de questions auxquelles la sacro sainte Météo va pouvoir répondre.  Enfin, on espère, car les français sont à peu près tous d’accord pour dire que la météo se trompe toujours… Et pourtant, ils la regardent tout le temps! 

 

Donc, le climat français: En métropole, c’est à dire le territoire de la France même, en Europe, on a une grande variété de climats.  Le sud est plus chaud que le Nord. Il y a bien sûr des variantes avec l’altitude, mais c’est un fait. En fait les régions du sud sont toujours très populaires pour les vacances. La côte ouest de la France est très arrosée, c’est à dire qu’il y pleut beaucoup.  En Bretagne et en Normandie, qui sont plus au Nord, la pluie est un peu plus froide que dans les régions du sud, et ce sont des régions qui ont tendance à être moins ensoleillées, c’est à dire ou il y a moins de soleil. Il y fait plus gris, même dans les saisons plus clémentes, le printemps et l'été.  Dans les régions au Nord de la France, il pleut plus ou moins selon si on est près de la mer ou non, et il a tendance à faire plus gris et nuageux, aussi et plus froid. Dans l’est de la France, le climat est continental, c’est à dire qu’il fait plutôt très froid l’hiver, et très chaud l'été. Vers la fin de l'été, dans ces régions, on commence à voir un gros écart entre les températures maximales et les températures minimales, et petit à petit, les maximales baissent pour devenir des températures d’automnes, plus fraîches puis plus froides.  Et en hiver, il y a souvent de la neige, pas seulement en altitude. Ces régions sont toujours bien préparées quand il neige et les routes redeviennent vite sûres. Comme les régions sur toute la frontière est de la France qui est très montagneuse, avec des chaînes de montagnes commes les Vosges et les Alpes. Bien sûr, dans ces régions qui ont des montagnes très hautes, le tourisme du ski et de la randonnée est très important. Les stations de ski des Alpes sont connues internationalement et la meteo suit de très près l’enneigement pour tenir les skieurs et les alpinistes au courant.   En été, quand la neige a fondu, les gens viennent y faire de longues randonnées et de l’escalade, et respirer l’air pur de la montagne. La frontière sud de la France est un peu pareil avec les Pyrénées, juste un peu plus chaude et ensoleillée, et donc souvent avec un peu moins de neige. Les régions plus humides, elles, à la fin de l’été, ont tendance à voir plus de brouillard et de brume, surtout le matin. 

La France est aussi très connues pour ses plages.  Sur le littoral méditerranéen, l'été est très chaud et sec, avec parfois même de la sécheresse, et donc toute la Méditerranée est une destination privilégiée pour les touristes de France et d’ailleurs car le climat est parfait pour bronzer à la plage.  Mais bien sur, si vous aimez être seul sur une plage déserte, ce n’est pas idéal. Pour ça, les plages de l’Atlantique offrent des endroits moins fréquentés, mais l'océan est un peu plus dangereux alors il faut apprendre à le connaître et faire plus attention que sur la mer Méditerranée.  Certaines régions du sud de la France sont aussi très connues pour leur vent, le mistral, qui est un vent du nord très fort.  

Enfin, les régions du centre de la France ont des climats qui varient surtout en température selon le genre de relief qu’on y trouve.  Parfois, il pleut beaucoup, parfois moins. Certaines ont beaucoup d’orages en été, d’autres moins. Des fois les orages sont très impressionnants, avec beaucoup d'éclairs et de tonnerre. 

En France,on a aussi de la grêle, souvent au printemps ou les courants froids se mélangent avec les gouttes d’eau et forment des boules de glaces de taille variées.  La grêle est très dangereuse et peut faire beaucoup de dégâts. Et parfois, on a aussi de grosses tempêtes, un peu partout, avec des rafales de vent qui peuvent monter à plus de 100km/heure. 

Dans les départements français d’outre-mer, comme la Martinique et la Guadeloupe, le climat est tropical:  il y fait chaud toute l'année et en été, c’est la saison des ouragans ou des cyclones. Ca aussi, ca peut faire beaucoup de dégâts.  Il y a bien sur d’autres régions et territoires, dont je pourrais parler, mais vous avez deja pas mal de vocabulaire ici pour pouvoir vous plaindre du temps avec le reste des français!

022-Episode 22 - La négation en français - April 10, 2020

Salut! Un peu de grammaire aujourd’hui, et comme d'habitude, je vais vous raconter une petite histoire pour mettre le sujet d’aujourd’hui en contexte.  Alors on va voir ce que ça va donner, puisque je veux vous parler de la négation en français. Donc, il faut que je vous parle au négatif, ce qui n’est pas très naturel, mais on devrait y arriver.

Les français ne parlent pas toujours correctement, alors bien que le négatif soit en 2 parties en français, on n’utilise souvent que la deuxième partie (le plus souvent “pas”) dans le français parlé.  Mais attention, à l'écrit, dans un texte formel, il ne faut jamais oublier le “ne”. Mais c’est vrai que, dans la vie de tous les jours, je ne connais personne qui utilise les négations complètes…  À part peut-être nos Immortels de l'Académie Française! Mais on comprends quand même.  En fait, parfois, on utilise la négation complète en parlant pour insister sur quelque chose. Pas exemple, si quelqu’un pose une question et on répond en disant:  j’en sais rien. Si la personne insiste, d’une manière qui suggère qu’elle ne vous croit pas, vous pourriez cette fois-ci dire: Je n’en sais rien! Où vous insistez sur le ne pour bien faire comprendre que c’est une réponse négative.  En tout cas, comme vous apprenez le français, c’est toujours bien d’essayer de parler le mieux possible, donc rien ne vous empêche d’utiliser la négation complète tout le temps.  Personne ne vous en voudra et les gens auront plutôt tendance à être impressionnés qu’autre chose. Et quand vous arriverez a parler naturellement, vous verrez que vous laisserez vite tomber le ne, mais attention, je vous rappelle que cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus l’utiliser à l'écrit ou dans des situations formelles.

Il me reste encore au 2 expressions négatives à utiliser et je n’ai d’idée ni pour l’une ni pour l'autre.  Mais au moins pour l’instant, j’ai réussi à placer ne ni ni.  C’est une expression qui fait toujours rire les élèves, ne ni ni.  

Pendant que je réfléchis, je dois vous dire que je n’ai trouvé nulle part une liste simple des expressions négatives, alors je vous la mettrai dans les notes de cet épisode.

Et il y a aussi une autre expression qu’on trouve surtout en littérature, et qui est la même chose que ne pas: Comme disait par exemple Molière, dans Dom Juan:  Tous les discours n'avancent point les choses : Il faut faire et non pas dire. 

Bon, on va finir ici.  Je n’ai aucune envie de vous parler au négatif plus longtemps.  La semaine prochaine, il faudra que je vous parle de quelque chose de plus positif!

Liste des mots négatifs

Ne...pas, ne… jamais, ne...que, ne...plus, ne...rien, ne...personne , personne...ne, rien… ne, ne… aucun, ne...nulle part, ne...ni...ni, ne...point.

021 -Episode 21 - La famille - April 3, 2020

Bonjour, alors, est-ce que vous avez collé des poissons dans le dos de vos amis avant-hier?  Vous avez fait des poissons d’avril? J'espère! 

Pour l'épisode d’aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de ma famille.  Le vocabulaire de la famille est important et il revient souvent et en plus, certains membres de la famille sont utilisés très souvent, mais d’autres moins.  Et quand on en a besoin, ce n’est pas toujours évident.

Alors je vais donc vous parler de ma famille pour mettre tout ça en contexte et ensuite en anglais, on reviendra un peu sur le vocabulaire auquel il faut faire attention.

 

Mes parents, mon père et ma mère vivent en France dans la région bordelaise dans le sud-ouest de la France. J’ai un frère, qui est marié et donc sa femme est ma belle-soeur.  Ils n’ont pas d’enfants, donc je n’ai pas de vrais neveux ou nièces, mais comme vous vous en souvenez peut-être, leur petit chien Pline est comme mon neveu! Les beaux-parents de ma belle-soeur sont de très vieux ami de la famille.  Ma mère connaissait sa mère adolescente. Donc la famille est tres liee et mes parents s’entendent très bien avec leur belle-fille.  Tout le monde habite dans la même région.  D’ailleurs c’est aussi dans le même village qu’habitaient mes grand-parents paternels.  Du côté de mon père, j’ai connu ma grand-mère, mais pas mon grand-père paternel. Tous mes grands-parents sont maintenant décédés mais j’ai de très bon souvenir d'étés passés avec eux et mon frère.  Ils adoraient leur petit-fils et leur petite-fille. 

Des deux côtés de la famille, j’ai des cousins et cousines qui sont les enfants de mes tantes, et oncles par alliance. Ces cousins-la sont mes cousins germain, c’est à dire les cousins les plus proches.  Après j’ai d’autres cousins plus lointains. J’ai dit par alliance tout-à-l’heure. On dit par alliance quand on parle du mari ou de la femme d’un membre de la famille.  Ici, mes oncles n’ont pas de lien de sang, mais ce sont mes oncles quand-même parce qu’ils ont épousé mes tantes et l’alliance est la bague du mariage.

Bien sur, si on va plus loin dans les générations, j’ai des arrières grand parents et des arrières-arrières grand parents, c’est à dire les parents de mes grands- parents, et les grands-parents de mes grand parents.  Quand on veut aller plus loin dans le temps et les générations, il faut ajouter encore un autre arrière! Et c’est pareil dans l’autre sens:  je suis l'arrière petite-fille, ou l'arrière-arrière petite fille. Et on utilise aussi cette expression pour les oncles et les tantes: donc mon grand-oncle, le frère de mon grand-père par exemple, ma grand-tante, la soeur d’un de mes grands-parents, et puis l'arrière grand-oncle et l'arrière grand tante si on ajoute une génération. Mais peu de gens ont la chance de rencontrer leurs arriere-arriere membres de la famille, ou même seulement leurs arrières.  

Ici en Floride, je vis avec mon mari.  On dit aussi mon époux. Et moi je suis sa femme, ou son épouse. Nous sommes une famille recomposée:  Il a deux grands enfants, dont je ne suis pas la mère biologique, qui sont mon beau-fils et ma belle-fille. Et moi, je suis donc leur belle-mère.  Ils sont grands mais ils n’ont pas encore d’enfants, alors nous n’avons pas encore de petits-enfants.  Par contre, comme je n’ai pas d’enfants avec mon mari, les enfants n’ont pas de demi-soeur ou de demi-frère.

020 -Episode20 - Poisson d'Avril! - March 27, 2020

Alors ce n’est pas une blague!  Je sais qu’on est en mars, mais il faut que je vous parle maintenant du poisson d’avril, pour que vous puissiez vous préparer pour le premier avril.  C’est un peu moins poisson d’avril à l’avance!

Je vais commencer par expliquer ce qui se passe en France le premier avril.  D’abord, en général, les journaux et les chaînes de télé vont publier un canular, c’est a dire une fausse nouvelle.  Normalement, c’est assez gros et rigolo pour les gens sachent assez vite que c’est une blague. Au début, ça parle de quelque chose d'actualité et puis ça prend vite un tournant qui confirme que c’est bien le canular du premier avril. Un exemple célèbre est quand un journal parisien avait annoncé que la Tour Eiffel allait changer de place, dans le parc de Disney et être remplacée par un grand stade. Je vous mets un lien dans la description ou vous trouverez d’autres exemples, si vous voulez rire un peu.

Mais bon les blagues ce n’est pas typiquement français.  En France, on a aussi les poissons. D’ailleurs, on appelle les blague “poisson d’avril”.  Et on dessine de petits poissons sur du papier qu’on découpe, et on les colle avec du scotch, discrètement, dans le dos de quelqu’un.  En espérant bien sur que la personne ne vas pas s’en rendre compte et passera toute la journée avec un poisson collé dans le dos. Ça se fait aussi en Belgique. Alors vous imaginez dans les écoles ce qui se passe le premier avril!  Tous les élèves se collent des poisson dans le dos, et s’ils arrivent a en mettre un sur le dos d’un prof, c’est encore mieux!! Et voila, donc, si vous avez un cours de français mercredi prochain, préparez vos poissons, avec du scotch dessus et collez en un ou deux dans le dos du prof ou des autres élèves.  Et bien sur, dans les familles, c’est pareil, les enfants essaient d’avoir leur parents ou leur frères et soeurs. Des fois, même le chien ou le chat!

A part les poissons qui sont donc très typiques de la France, on fait aussi des blagues, comme dans les autres pays. En principe ce sont des blagues gentilles, juste pour faire marcher les enfants ou les copains.  C’est une bonne occasion pour taquiner les gens.


Alors justement, pourquoi les blagues? J’ai fait quelques recherches et il y a plusieurs explications, mais en gros, rien n’est vraiment sûr en ce qui concerne l’origine, non seulement des blagues, mais aussi du poisson.  Une des versions que j’ai toujours entendu depuis toute petite, a à voir avec le changement du début de l'année du premier avril au premier janvier. Et oui, apparemment, jusqu’au milieu du 16e siècle, le premier de l’an était le premier avril, et puis le roi de l'époque, Charles IX a décidé que ce serait le premier janvier.  Et, selon les sources, par résistance ou pour se moquer des gens qui ne savaient pas, on aurait commencé à donner de faux cadeaux rigolos au premier avril, pour rappeler les étrennes, c’est à dire les cadeaux qu’on donne normalement au début de l'année.

019 -Episode 19 - Les passe-temps - March 20, 2020

Quoi de mieux que de parler de ce qu’on adore faire dans son temps libre!  Parlons donc aujourd’hui de nos activités préférées, nos passe-temps et nos loisirs.  Encore une fois, je veux vous donner l’occasion d’apprendre du vocabulaire et de la grammaire dans ce podcast, alors je ne vais pas trop entrer dans les détails statistiques, mais plutôt me concentrer sur le vocabulaire et la grammaire, pour que vous puissiez parler de vos loisirs correctement, en bon français.

 

Pour commencer, arrêtons-nous sur les types d'activités et voyons si on joue, ou on fait ces activités.  Parmi les activités sportives, il va y en avoir qu’on peut jouer et d’autre qu’on peut faire. Et parfois, on pourra dire les deux, mais il y a de petites subtilités auxquelles il faudra faire attention. Donc, en France, énormément de gens aime LE foot et donc, ils jouent AU foot.  Il y a aussi beaucoup de gens qui FONT DE LA natation. Il y aussi des gens qui n’aiment pas trop le sport, et ces gens-là, ils préfèrent peut-être jouer AUX échecs ou AUX cartes, ou encore jouer DU piano ou DE LA guitare, ou D’UN autre instrument de musique…

Alors si vous avez bien écouté, vous avez dû entendre des différences dans ce que je disais.  D’abord, regardons comment exprimer ce qu’on aime. Il y a plusieurs manières de dire les choses.  Je peux dire: J’aime faire du sport, ou j’aime jouer au rugby. Donc on a le verbe aimer, suivi d’un autre verbe qu’on garde à l'infinitif.  Donc c’est facile, et, c’est comme en anglais en gros. Maintenant, si je dis j’aime le cyclisme, ou j’aime la danse, ou j’aime l’escrime. Ici il faut noter qu’on utilise un article DÉFINI entre le verbe et l'activité, contrairement à l’anglais.  Alors bien-sur, si vous oubliez le, la, l’ ou les, on comprendra ce que vous dites, mais ce n’est pas du très bon français.

Ensuite, voyons le verbes jouer.  D’abord, du point de vue du sens, on joue à des jeux bien-sur, mais quand il s’agit des sports, certains se jouent et d’autres non.  Donc il faut commencer par la et être sur qu’on parle d’un sport qui se joue. Par exemple, on joue AU tennis, on joue AU foot ou AU football américain, mais on joue A LA pelote basque (un jeu du sud ouest de la France, du pays basque).  Comme jeu, on aime jouer aux dames, à la belote (un jeu de carte bien français), et aussi à la pétanque (ça aussi, très français) et on dit parfois AUX boules par exemple. Comme vous pouvez l’entendre, on a encore des différences selon les activités:  Quand l'activité qu’on joue est masculine, on va jouer AU, mais quand l'activité est feminin, on joue a la, et quand l'activité est pluriel, on joue aux, A U X. Si une activité est singulier et commence par une voyelle, on aura a l’. Toutes ces expressions sont des formes de la préposition à.

Mais attention, quand on parle de jouer de la musique, on n’utilise pas à, mais de, ou les formes de “de”, dont j'espère, vous vous souvenez encore car on en a parlé quand on a appris à exprimer les quantités et les lieux.  Cela nous donne donc: Je joue DU violon, elle joue DE LA flûte, vous jouez DE L'accordéon, avec l’ parce que accordéon commence par une voyelle, et mon copain joue DES timbales (un type de tambour). Donc en résumé, il faut faire attention quand vous parlez de ce que vous jouez, parce que vous allez le dire différemment, selon l'activité.

Ce qui nous amène aux autres activités qu’on ne joue pas, mais qu’on fait, voici quelques exemples:  Ma fille fait DE L’aviron, mon fils fait DU ski, nous faisons DE LA plongée, et mes parents font DES arts martiaux. Alors il faut noter qu’il y a aussi certaines activités qu’on peut faire ou jouer.  Il y a juste une petite différence de signification. Si je dis par exemple, je joue au foot, ce sera plutôt que je joue de temps en temps avec mes amis. Mais si vous me dites que votre fille fait du foot, je comprendrai qu’elle fait partie d’une équipe et qu’elle s'entraîne régulièrement pour des tournois et championnats. Mais en tout cas, pour les activités que l’on FAIT, on va utiliser DU quand l'activité est masculine, comme faire du vélo, faire du tir, on va utiliser DE L’ lorsque l'activité est singulier et commence par une voyelle OU un h aspiré, c’est à dire la majorité des H en français, comme faire de l'haltérophilie. Pour les activités au féminin, on dira faire DE LA, comme je fais de la randonnée, de la musculation et enfin pour les activités au pluriel, on utilise DES, comme faire des sports de combat.

Et voila, en gros, comment vous exprimez vos passes temps!

018 -Episode18 - L'heure en français - March 13, 2020
Notes only.  Full script to come.

Bonjour! Il est (heure en 12h et 24h)   Aux US, on vient de passer à l’heure d'été.  En france, il reste encore 2 semaines avant que ça ne change. Il y a toujours un petit décalage. Bon le changement d’heure m’a un peu inspiré cet épisode mais aussi parce que certains jeunes dans mes classes ne savent pas lire l’heure sur une montre ou une horloge a aiguille et ont toujours un peu de mal pour apprendre à dire l’heure en français.  Aux US, ne pas savoir lire les aiguilles n’est pas trop grave parce que la plupart des gens utilise juste le nombre d’heures et minutes, mais comme on va le voir, c’est important si on voyage en France.

 

12h:  Parler du matin, de l’apres-midi, du soir.

Expliquer comment dire l’heure. 

 

24h de 00h a 23h59. Minutes

Pour horaires, spectacles, etc mais aussi rendez vous docteur ou dîner, même si pas ambigu.

017-Episode17 - Les Animaux domestiques - March 6, 2020

Bonjour! Déjà la 17ème semaine de Frangliche…  Je vois que ça vous plait, vu que vous êtes encore la. Et j'espère que vous aimerez aussi cet épisode!

Malgré le titre, il faut commencer par dire que cet épisode n’est pas une liste de statistique sur les animaux domestiques ou de compagnie en France, ou sur les animaux préférés des français.

Non. Je me suis dis que ce serait bien de vous donner du vocabulaire, dans le contexte, sur comment parler de ses meilleurs amis à poils.  Car, soyons réalistes, c’est un des sujets de conversation les plus courants, après parler de ses enfants et de sa famille. Et même souvent, les gens vous diront que s’ils avaient à choisir entre leur conjoint, leurs enfants ou leur chien ou chat, c’est souvent le chien ou le chat qui gagne!!  Mais ça, c’est un autre sujet.

Donc pour vous donner du vocabulaire en contexte, et bien, je vais faire un de mes trucs préférés justement:  je vais vous parler de mes chats, Caroline et Denzel Azari et aussi, de mon “neveu” à poil, Pline, le chien de mon frère.  Et pour finir, on parlera un petit peu des autres animaux, qui ne font pas partie de ma famille, mais peut-être de la vôtre…

Donc, je vis avec mon mari et nos deux chats.  Il y a quelque temps, on avait 3 chats, puis plus que deux, puis plus qu’une et enfin maintenant, de nouveau, deux: Caroline, qui est la plus vieille et qui a environ 12 ans, et le petit dernier, Denzel Azari, qui a environ 3 ans.  Je dis environ, parce que ce sont des chats de récupération, comme j’aime les décrire. Caroline a été trouvée près d’une poubelle il y a presque 12 ans, avec une autre petite chatte, Wildfire, que nous avons gardée jusqu'à sa mort il y environ un an.  Donc on n’a jamais été vraiment sûrs de l'âge exact. ET pareil pour Denzel, que nous avons, lui, adopte par The humane society. En France, ce serait un peu comme la SPA. On nous a dit qu’il avait environ 3 ans quand il a été déposé devant leur porte, dans une caisse. Dieu sait quelle est son histoire!  Avant d’avoir tout ce petit monde, j’avais une petite chatte Isabelle qui s’appelait Coconut et qui a vécu 16 ans, dont 13 avec moi. Je dis toujours que c’est elle qui m’a adoptée puisqu’elle est venue chez moi un jour et elle est restée… Elle m’a même suivie dans mon nouveau pays.  

Alors nos chats font partie de la famille, bien sûr, et parfois c’est un peu eux qui décident de ce qui se passe dans la maison, comme par exemple quand il faut que je partage mon oreiller, même si je suis toute tordue dans le lit.  Du point de vue personnalité, Caroline et Denzel sont très différents. En fait, on a adopté Denzel dans l’espoir d’aider un peu Caroline, qui avait de gros problèmes de santé depuis la mort de Coconut surtout, et ensuite de Wildfire.  On a vu plusieurs vétérinaires et aucun ne pouvait vraiment expliquer ses problèmes de peau. Au début, on croyait qu’elle serait plus heureuse toute seule, mais finalement, on s’est rendu compte que, comme elle n'avait justement jamais vécu toute seule, elle déprimait.  Et quand on a eu Denzel, elle a tout de suite été mieux. Enfin, le temps qu’ils fassent connaissance… De temps en temps, quand ils s’amusent, elle crache un peu pour lui dire d'arrêter, mais ils s’aiment bien! Enfin, Caroline reste quand même une petite chatte très timide, qui a peur de tout!  C’est très difficile de s’approcher d’elle ou de la caresser ou surtout de la porter. Mais par contre, quand elle décide de faire un câlin, elle miaule un peu et elle vient sur le lit et ronronne très fort. On dirait un tracteur!

Denzel, lui, est un peu fou, c’est encore un jeune chat qui adore jouer.  Il a des petits jouets partout dans la maison qu’il nous apporte comme cadeaux.  Il nous fait aussi de gros câlins, surtout le soir et la nuit au lit… Nos deux chats mangent des croquettes, et chacun a sa propre gamelle automatique qui s’ouvre grâce à leur puce électronique. Ça, c’est super, surtout qu’il faut que Denzel perde un peu de son ventre qui pend!  Caroline est toute petite et noire, blanche et fauve, et Denzel Azari est tout noir.

 

A part les chats, j’adore aussi les chiens.  Nous n’en avons pas parce que je pense que notre manière de vivre et l’endroit où nous vivons ne rendraient pas un chien très heureux. Les chats sont plus indépendants et je pense que nous pouvons plus facilement rendre un chat heureux. Mais, j’ai un petit “neveu”, Pline, le chien de mon frère et de ma belle-sœur, un petit cavalier King Charles adorable, blanc et fauve.  Je l’ai d’abord rencontré en photo car il habite en France, et puis j’ai fait sa connaissance en décembre quand je suis allée voir ma famille. Pline est absolument adorable. Il est aussi très malin et il n’aime pas l'autorité. Il aboie dès qu’on le fache un peu! Et comme il est encore petit, il fait des bêtises, alors il faut lui apprendre les bonnes manières. Du coup, on l’entends aboyer. Ses maîtres le promènent souvent et le weekend, l'amènent à la plage. Il est super content et il va même courir dans les vagues! Ça c’est moins bien parce que les vagues sont fortes et il n’est pas très gros! Normalement. Il n’a pas le droit de dormir dans le lit, mais bon, des fois, c’est possible que j’oublie de le remettre dans sa panière dans la cuisine…  Enfin, c’est un chien bien gâté et pas malheureux du tout!

Parmi les autres animaux domestiques et familiers populaires en France, on trouve des oiseaux, comme les perruches ou les canaris et aussi les perroquets, des tortues, des hamsters et des cochons d’inde et bien sur des poissons rouges.

016 -Episode 16 - Les étoiles Michelin - Feb. 28, 2020

Bonjour! Pour cet épisode, J'ai décidé de revenir à un sujet dont on a parlé dans l'épisode 4 de Frangliche, la gastronomie. Mais plus précisément la haute gastronomie, les étoiles Michelin. Vous avez certainement tous entendu parler d'un restaurant étoilé, ou d'un restaurant 2 étoiles ou 3 étoiles. Vous savez que ça veut dire que c'est un très très bon restaurant, où vous allez manger des plats uniques et extraordinaires. En même temps, Michelin c'est peut-être aussi les pneus de la voiture qui va vous y amener. Et pourtant c'est bien la même compagnie qui fait les deux. 

ET récemment, vous avez peut-être même entendu parler de Paul Bocuse, qui a perdu une de ses 3 étoiles après 55 ans, ce qui a choqué le monde de la gastronomie! Si vous voulez en savoir plus sur les derniers restaurants étoilés, je vous ai mis dans la description un article qui parle des dernières étoiles décernée pour 2020.

Mais commençons avec un peu d’histoire, et ensuite on parlera de ce qui fait un restaurant étoilé.  Pour cet épisode, je suis allée sur le site du guide Michelin que je vous mets aussi dans la description. Je savais que le guide existait depuis très longtemps, mais j’ai quand même été surprise d’apprendre qu’il datait de 1900. Et oui, le guide a 120 ans.  Et a l’origine, il a été conçu par les frères Michelin, avant que la voiture ne soit ce qu’on connaît maintenant, comme un guide qui aidait les voyageurs qui utilisait la voiture.  Il était donné gratuitement avec l’achat des pneus pour votre voiture. Dans le guide, il y avait des adresses de mécaniciens, garagistes, de médecins ainsi que des cartes routières et des informations touristiques pour rendre votre voyage plus facile, a une epoque ou le réseau routier était très limité. Puis, en 1920, il est devenu payant et le classement des hôtels et des restaurants est apparu. Les premiers inspecteurs, sont apparus en 1933 et ils continuent de voyager dans le monde entier, incognitos, pour garder intactes les valeures de qualités attachées au guide Michelin, qui est une référence internationale. Les critères sont clairs: la qualité des produits, la maîtrise des cuissons et des saveurs, la personnalité du chef dans ses plats et sa créativité, le rapport qualité/prix, la constance de la prestation dans le temps, critère de régularité.  Je reviendrai sur tout ça en anglais dans une minute.  Donc, voilà, un restaurant étoilé, ce sera un mélange de tout ça:  des produits excellents, cuits et mariés de façon originale mais qui respecte les saveurs, avec un côté unique qui vient du chef, à un prix réaliste selon le niveau de qualité et qui ne déçoit jamais, quel que soit le jour ou vous y venez.  C’est un résumé très succinct mais c’est l’idée. J’aimerais connaitre un inspecteur pour savoir ce qui vaut une, deux ou trois étoiles! Je pense qu’un chef en a une meilleure idée, et c’est ce qui compte.  

Un des gros avantage d’avoir le guide Michelin, c’est que vous pouvez toujours être sur d’un minimum de qualité.  Par exemple, vous n’aurez jamais de serviettes en papier… Et vous savez que la nourriture sera de bonne qualité. Et si vous etes un habitue des restaurants une étoile par exemple, vous savez toujours a quoi vous attendre, avec toujours ce côté original propre au restaurant lui-même et a son chef.  BIen sur,si vous recherchez le système des chaines comme aux etats-Unis, ou tous les restaurants sont exactement les mêmes,ou que vous alliez, vous serez déçu. Mais ce que chaque restaurant avec le même nombre d'étoiles aura en commun avec un autre, c’est le même niveau de qualité et d'expérience culinaire et au delà.  N’imaginez pas qu’un restaurant étoilé est pour autant beaucoup plus cher qu’un non étoilé. Ce n’est pas toujours vrai. L’avantage du classement du guide Michelin, c’est qu’il protège de la médiocrité qui est souvent attachée à l'idée que quelque chose de plus cher est forcément mieux ou meilleur. Dans beaucoup d’endroits, la popularité d’un restaurant, parfois due à autre chose que la nourriture (la fréquentation par une ou des célébrités par exemple ou tout simplement le nombre de gens de passage) justifie des prix très élevés.  Alors vous verrez peut-être le prochain gagnant de l’oscar du meilleur acteur, mais vous mangerez mal pour une addition déraisonnable. C’est un choix. Les critères du guide Michelin protège de ce genre de dérapage, et du point de vue gastronomique, on ne peut que lui dire merci!

015-Episode 15 - Comment se rappeler le vocabulaire et la grammaire -Feb. 21, 2020

Bonjour! Le plus gros challenge quand on apprend une langue et qu’on n’est pas en immersion, c’est de se rappeler du vocabulaire et des concepts de grammaire.  Et quand on est occupé, ou qu’on n’a pas l’habitude, ce n’est pas toujours évident de trouver le meilleur moyen de pratiquer chaque fois qu’on peut. Alors pour cet épisode, j’ai décidé de vous donner quelques trucs pour pouvoir réviser votre français tout le temps, ou du moins le plus souvent possible.

 

Vocab lists color code genders

Color code verbs

Divide in sections

Faire sur papier ou en ligne avec quizlet ou conjuguemos (expliquer)

Lire vocab avant de se coucher

Post-it ou marqueur effacable (lydia), WC, etiqueter la maison

Exercices oral ou ce podcast pendant que vous faites du sport ou dans le bus, même si les gens vous trouve bizarre.

Parmi les activités, pensez toujours à ce que vous diriez en français:  vous allez au yoga, il y a un prof, il y a une salle, des tapis, des positions, un miroir dans la salle sûrement.  ET hop, encore du vocabulaire que vous pouvez chercher plus tard et ajouter à vos listes.   

Changer tout votre matériel électronique en français.  Super methode pour apprendre et être immergé dans du vocabulaire très courant.  Par exemple, si vous regardez Google maps vous apprendrez ce qu’est un itinéraire, vous verrez certains points de références comme les stations services et vous apprendrez tout un tas de vocabulaire.

Pour la lecture, vous aurez certains site internationaux qui apparaîtront en Français, comme par exemple les grands titres des nouvelles, donc encore du vocabulaire super important.

Pour l'écoute, les films, les séries, la radio.  Vous connaissez tous des services qui passent des émissions en streaming.  Une fois que vous en avez regardé une, ils vous en proposeront d’autres. Même chose, en allant faire votre footing, vous mettez de la musique française ou juste une radio en ligne et même si vous ne comprenez pas tout, vous reconnaitrez des mots et des expressions, des tournures de phrase, etc. 

Pour l'écriture, laissez vous des notes personnelles en français et si quelqu'un d’autres parle français, a eux aussi. Faite vos listes de commission en français, tout ça c’est du vocabulaire très courant.

014-Episode 14 - La Saint- Valentin - Feb. 14, 2020

Script to come

013-Episode 13 - L'expression des lieux - Feb. 7, 2020

Résumé du texte et points de grammaire:

Concept utile surtout quand on visite un pays étranger, ou quand on vient s’installer car il faut souvent demander ou se trouve tel ou tel café, restaurant, banque, etc.

Rappeler l'épisode sur les quantités avec du, de la et des.

Les preposition de lieu en Français: 

Avec de/d’                                                      Sans de

à côté de                                                         dans/en

à droite de                                                      chez

à gauche de                                                    entre

en face de                                                       sous

loin de                                                            sur

près de                                                            à

Avant d’entrer dans les détails techniques de grammaire, voyons les significations sur lesquelles il faut s'arrêter.  D’abord, CHEZ. Chez est un mot qui n’existe pas du tout en anglais et qui veut dire “à la maison de”. Donc si je dis, je vais chez Samir, ca veut dire, je vais a la maison de Samir.  

Ensuite, à s’utilise aussi pour toutes les villes.  C’est important à savoir, parce que si on pense en anglais, on a tendance à vouloir utiliser en et ce n’est pas correct en général, à part pour les puristes pour des villes dont le nom commence par un A, comme Avignon, ou on ne doit pas dire à Avignon mais EN Avignon justement. Mais cette règle se perd et on entend souvent à Avignon.
Alors justement, en.  Il faut aussi s'arrêter un peu dessus. En s’utilise avec les noms de pays qui commencent par une voyelle ou qui sont féminins. On dit EN France, EN Angola. Pour les noms de pays masculins, on utilise une forme contractée de à: au, a u ainsi que pour les pays pluriels (comme les Etats-Unis), aux états-unis, écrit A U X.

Et maintenant, attaquons la grammaire pour les expressions qu’on a entendu tout à l’heure qui utilisent la préposition DE

ARTICLES INDEFINIS: ADJECTIFS POSSESSIFS:

à droite d’une table loin de ma mère à gauche d’un mur près de mon chien
à côté de grandes usines                                              en face de leur lycée        

Et maintenant attention, avec les articles DEFINIS.

Rappeler les quantites ici.
en face de le bureau - en face DU bureau
en face de la porte
en face de les étudiants - en face DES étudiants

Et enfin, avec les pronoms:  s’applique aussi aux prépositions qui n’utilisent pas “de”.
 

Finalement, juste et tout, placé avant ces expressions.  

Pour insister on peut ajouter ou bien tout ou juste.  Par exemple: je travaille tout près du cinéma, juste derrière la place. Les 2 veulent dire la même chose, mais s’utilisent de préférence avec l’une ou l’autre des expressions.  On a tendance a dire tout près, mais on dit juste devant, ou juste à côté.

012-Episode 12 - L'Academie Française et les mots étrangers dans le français - Jan. 31, 2020  

Hé salut, t’as un chewing gum?  Je voudrais un chouia de purée en plus. Ma mère fait pousser des bonzais. Dimanche, on fait un barbecue pour la feria, on fera cuire des merguez.

Vous avez tout compris?  C'était bien du français mais avec plein de mots étrangers: anglais, arabe, japonais, espagnol…

J’ai commencé avec l’idée que cet épisode serait surtout avec beaucoup de vocabulaire, plutôt que des explications, mais je me suis vite rendue compte que je ne peux pas parler de mots de la langue française sans entrer en détails sur l’Académie Française.

Alors regardons un peu comment des mots étrangers finissent par être acceptés comme mots français  à part entière. Pour ça, il faudra qu’un mot soit arrivé dans la langue, et devenu assez courant qu’il attirera l’attention, souvent après plusieurs années, de l'Académie Française.  L'Académie Française est une institution très importante en France, qui, en autres rôles, publie le dictionnaire de l'Académie Française, qui en est à sa neuvième édition, encore en cours de rédaction. Donc, lorsque l’Académie Française considère qu’un mot fait maintenant partie de la langue COMMUNE, les académiciens (qui sont au nombre de 40 au maximum) discuteront la définition et l’usage corrects du mot et l’ajouteront au dictionnaire. Il faut donc que les mots soient des mots qui perdurent assez longtemps pour devenir communs.  Il ne s’agit pas de mot à la mode qui durent seulement quelques mois et disparaissent de la langue de la majorité des francophones. L’Académie Française est très respectée et ses membres sont parmis les esprits les plus fins et brillants du monde francophone. Pour citer quelques Immortels célèbres (c’est ainsi qu’on appelle les membres de l’Académie Française), dont vous reconnaîtrez certainement les noms: 

Victor Hugo, Simone Veil, Jean D’ormesson, Alexandre Dumas, Montesquieu, Georges Clemenceau, Marguerite Yourcenar, Jean Racine, etc.

Mais revenons donc aux mots étrangers en français, et commençons par les anglicismes puisque le français et l’anglais sont nos 2 langues ici. D’ailleurs, il faut noter que l’Académie Française est souvent critiquée, surtout parmi les plus jeunes générations, pour son attitude anti-anglicistes et qui aime remplacer des mots anglais très usités par des mots français, qui parfois semblent ne pas vouloir dire exactement la même chose.  Cependant, les mots anglais sont entrés dans la langue française depuis maintenant bien longtemps et continuent de le faire. Avec le langage technologique et scientifique, beaucoup de mots nous arrivent directement en anglais et comme la France est beaucoup plus connectée au reste de monde de nos jours grâce à l’Internet, ces nouveaux mots ne choquent personne et on les comprend. Quand j'écoute des podcasts en français ou que je regarde des chaînes youtube, j’entends très souvent des mots anglais  et c’est évident que ces mots ne posent aucun problème à l’audience. Voici donc quelques anglicismes qui je pense valent la peine d’être notés et que j’ai trouvé sur un article très intéressant dont je vous mettrai le lien dans les notes de cet épisode: (link to put in description)  :Je vais les dire avec l'accent français, comme vous les entendriez dans la vie de tous les jours en France. Business, Un best of, Un Loser, Un come back, Cool, Un scoop, Un crash, Un sponsor, Un dealer, En live, Une team, Spoiler, Vintage (très bon argument de vente), Un must have, Cash, Un listing, Un challenge, Je suis overbooké, Customiser, Deadline, Borderline, Le buzz, Un pitch, Un burn-out, Booster, Un casting, Un dress code, Une punchline, Un best-seller, Un coach.  Il y en a bien sur énormément d’autres. Je voudrais par exemple ajouter le smartphone, plus récent bien sur, la tablette, même si on peut franciser l’orthographe, Et malheureusement pour l'Académie, ces termes arrivent très vite à faire partie de la langue, et le temps que nos Immortels y réfléchissent, on ne voit pas bien le besoin de changer un mot qui existe déjà et que tout le monde comprend. A mon avis, cela fait partie de l'évolution d’une langue d’avoir de nouveaux mots, quelle qu’en soit l’origine. 

Avant de passer aux mots empruntés à d’autres, je voudrais faire un petit détour par le Canada francophone qui est toujours beaucoup plus à cheval sur les anglicismes et qui invente des mots ou des expressions pour éviter à tout prix d’utiliser un mot anglais. Donc par exemple, un email ou mail est un courriel (qui d’ailleurs est aussi parfois utilisé en France), on fait du magasinage au Canada au lieu de shopping et on dit fin de semaine au lieu de weekend. Ce dernier me fait toujours réfléchir car en France la fin de semaine décrit les derniers jours de la semaine de travail et ensuite on a le weekend… Par contre, si certains anglicismes français ne sont pas acceptés au Québec,d’autres le sont parfaitement comme un chum ou c’est le fun.  Et aussi, les québécois aiment utiliser des traductions littérales, comme tomber en amour, ou bienvenue pour dire de rien ou il n’y a pas de quoi, ou encore une application pour une candidature. Il y en a d’autres. Certaines de ces expressions ne sont vraiment compréhensibles que si vous comprenez l’anglais, ce qui pose un peu la question: est-ce vraiment un moyen de préserver le français? 

Mais voyons maintenant les mots qui viennent d’autres langues: pour ça, je reviens à la liste officielle de l'Académie pour donner quelques exemples.  Commençons par un petit mot très courant qui nous vient de l’allemand, nickel. Et aussi l’ozone. De l’arabe, le méchoui, le toubib, le charabia, les babouches, le schesch; du chinois, litchi, kung-fu, karaté, de l’espagnol, aficionado, flamenco, mirador, patio, poncho, du turc, Kebab, moussaka, pacha, du tibétain, un lama, de l'hébreu, une kippa et un Kibboutz, du tahitien, un paréo, du russe ou de la langue du caucase, borsch, kalashnikov,  bistro, kéfir, mazout, et de l’italien, paparazzi, graffiti, mozzarella. Il y en a bien sur beaucoup d’autres mais pour l’instant, c’est un bon début de liste. Et ceux-la, on est sûrs que les Immortels de notre belle Académie Française en veulent bien!

011-Episode 11 - Beaucoup de et les quantités - Jan. 24, 2020

Bonjour! Aujourd’hui on va parler des quantités.  En français, il y a beaucoup de règles à connaître sur ces expressions et des articles à apprendre et à utiliser correctement.  Pour simplifier,je vais diviser les règles selon le types de quantités dont on parle et vous verrez que ce n’est pas compliqué, en fait.  

Tout d’abord, l’article indéfini un, une ou des est le premier exemple.  Un objet, une personne, et des pommes par exemple.  Un ou une est plutôt simple du point de vue quantité mais je les utilise comme exemple surtout pour introduire des qui pose souvent problème aux gens qui parlent anglais.  Il n’y a pas vraiment de traduction pour “des” en anglais, c’est juste pour exprimer une quantité indéfinie, qui est plus d’une unité. 

Ce qui nous mène à l’expression des quantités vagues:  si vous allez au marché et demandez des poires au marchand, il ne saura pas vraiment quoi vous donner.  Il vous dira :”vous en voulez combien, ma petite dame”? Et vous devrez répondre avec un poids ou un nombre.  J’en voudrais 5, ou j’en voudrais 3 kilos. Mais des est quand-même une expression de quantité pour un objet dénombrable, c’est à dire qui a un pluriel.  Pour les objets qui sont indénombrables ou utilisés comme tels, il va falloir faire attention au masculin. Par exemple, en quittant la maison, mon mari pourrait me dire:  STP achète du dentifrice en rentrant. Ici, on comprend qu’il n’y a plus beaucoup de dentifrice et il en faut au moins un nouveau tube. Mais la quantité exacte n’est pas précisée. Pour le féminin, il n’y a pas de petit mot bizarre comme du, on dit simplement de la.  Je voudrais de la salade par exemple.

Ensuite, parlons des quantités qui sont un peu plus définie, comme par exemple beaucoup, ou peu.  Je dis un peu définie, parce que ces quantités ne sont jamais très claires et toujours subjectives ou relatives au contexte.  Par exemple, un peu de pain dépend de la quantité de pain que la personne mange normalement et pourrait vouloir dire beaucoup de pain pour une autre personne.  Et ces expressions s’appliquent souvent à des concepts indénombrables. Un peu d’eau, un peu de travail, beaucoup de monde… Ce qu’il faut retenir ici, c’est que ces mots sont toujours suivis de la préposition “de” ou “d’” si ce dont vous parlez commence par une voyelle.  C’est très important car beaucoup d'anglo-saxons ont tendance à mélanger ces termes avec l'article des et font donc des fautes, même si on comprend quand même ce qu’ils veulent dire. Dans cette catégorie, on peut aussi ajouter assez de, autant de, moins de, plus de, pas mal de, une quantité de… parmi les expressions les plus courantes. 

Dans le même genre, parlons des quantités un peu plus claires et définies comme un kilo, une livre, une boîte, une bouteille, un paquet..  Etc. Ici, même chose, il faut toujours utiliser de ou d’. Une boîte de biscuits, 3 kilos de pommes, une livre de beurre, un ramequin de mousse au chocolat, etc, etc.  Le mot après la quantité est TOUJOURS de ou d’, que ce soir suivi d’un singulier ou d’un pluriel. Un bocal de cornichons (ou il y en a plusieurs) ou un bocal de confiture (ou il n’y a qu’une seule chose, la confiture).

Et enfin, pour parler des quantités en français il faut parler de en.  Si vous avez bien écouté, vous m’avez entendu l’utiliser une ou deux fois. En fait, en s’utilise avec les quantités parce qu’il s’utilise pour remplacer des expressions introduites par la préposition de.  Donc, comme on a presque toujours de dans les expressions de quantité, et bien on aura en comme pronoms. Mais en plus, on doit aussi préciser avec un nombre ou une quantité. J’expliquerai ça mieux dans une minute en anglais mais le mieux pour maintenant c’est quelques exemples:

Si on vous demande: Vous avez des enfants?  Vous dites, non, je n’EN ai pas. Ou bien, oui, j’EN ai 3.  Ou alors, pour en revenir a notre exemple du marché tout à l’heure, quand le marchand vous demande combien vous voulez de tomates, vous dites: j’EN veux 2 kilos.  Donc on a en ET la quantité exacte. Pas du tout comme en anglais, donc il faut s’y habituer quand on parle français.

010-Episode 10 - Le parler familier - Jan. 17, 2020

Salut mec, ça baigne?  Tu kiffes toujours le podcast?  Chui trop contente! Ouais, alors pour not’ dixième épisode, on va se faire une teuf de ouf en parlant du français familier.

Bon si vous avez compris tout ça, c’est super.  Ça veut dire que vous vous y connaissez pas mal en parler familier.

Le parler familier est toujours intéressant parce qu’il évolue et change tout le temps.  Chaque année, je découvre de nouvelles expressions quand je visite la France. Souvent, les gens qui les utilisent ne se rendent pas compte qu’ils utilisent quelque chose de relativement récent puisque c’est une expression qui est devenue tellement courante qu’on a l’impression de la connaître depuis toujours. Par exemple, quand j'étais en France récemment, j’ai remarqué que beaucoup de gens utilisaient le mot “perché” pour dire que quelqu’un est un peu bizarre ou un peu fou. Un autre mot qui n'existait pas quand j'étais plus jeune mais qui est maintenant devenu complètement normal dans le parler de tous les jours, c'est kiffer, qui veut dire aimer quelque chose.  Mais outre les mots et expressions qui forment le parler familier, il y a aussi une manière de s’exprimer à l’oral qui est bien loin de ce qu’on apprend dans les livres d'école. Alors commençons donc par là.

Pour les étrangers, lorsque les français parlent entre eux, on entend souvent des sons mélangés et on n’arrive pas a extraire les mots qu’on connaît de cet espèce de charabia qu’on reconnaît cependant un peu. C’est parce que, quand on parle en français, on a tendance à avaler les mots ou les syllabes.  Par exemple, comme je l’ai dit tout à l’heure, chui trop contente. Au lieu de dire Je suis, je dis chui, je mélange je et suis pour en faire presque un autre mot: chui. Pour un français, c’est très clair mais c’est vrai que pour un étranger, ce n’est pas forcement evident. Et dans le même genre, je viens d’utiliser l’expression tout à l'heure.  Ce n’est pas rare d’entendre t’ta l’heure a la place. Et la aussi, même si vous avez très bien étudier vos notes de cours, vous aurez certainement du mal à comprendre. Et quelques autres exemples typiques: T’as instead of tu as: T’as un frère, toi? Ou toutes formes de tu attachées à la voyelle suivante ou au son suivant: T’habites ou? Et aussi, chais pas, pour je ne sais pas. Ou encore kess pour qu'est ce que, etc. 

Une autre chose à noter dans le parler familier, en français, c'est l'utilisation beaucoup plus courante de ce qu'on appelle les gros mots. C'est-à-dire les mots grossiers. Il faut noter que ces mots en français ont en général une valeur moins offensive qu'en anglais.  Bien sûr, on n'utilise pas les gros mots dans la première réunion de travail. Mais entre amis, c'est très courant et ça ne choque pas nécessairement les gens. Par contre quand vous ne connaissez pas quelqu'un, il vaut mieux éviter d'utiliser des gros mots, et de voir comment cette personne parle d'abord,  pour savoir si c'est acceptable. Certaines personnes préfèrent ne pas dire de gros mots du tout et c'est considéré comme vulgaire. Dans certaines régions par contre, surtout dans le sud, c'est presque une ponctuation, les gros mots!

Pour terminer cette partie en français, il me reste à parler de 2 autres aspects importants du parler familier: l'argot et le verlan. 

L'argot a toute une histoire qui remonte à très loin mais pour la plupart des gens c'est le vieux langage des rues et surtout des malfrats, des gens malhonnêtes. Les vieux films policiers montrent toujours leurs personnages parlant argot. L'argot est tout un vocabulaire fait de mots différents des mots français habituels qui décrivent un objet ou une personne. Parmi les mots d'argot que vous pourriez entendre, en voici quelques une: le daron ou la daronne, qui veulent dire père et mère, les condés,qui veut dire les policiers, arsouille pour quelqu'un qui boit beaucoup, une bagnole pour une voiture, le bahut pour le lycée, les pompes pour les chaussures, barjo ou barje pour dire fou, une clope pour une cigarette, le zef pour le vent, veinard pour quelqu’un qui a de la chance, et il y en a beaucoup d’autres.  Ces expressions rendent les conversations hautes en couleurs et moins monotones que si on utilisait le “vrai” mot, entre guillemets. L’auteur français de la sèrie des San-Antonio, Frédéric Dard, était très connu pour son utilisation de l’argot dans ses livres. 

Et maintenant, pour finir, le Verlan.  Pour préparer cet épisode, j’ai fait un peu plus de recherche sur le verlan et j’ai trouvé, qu’en fait, le verlan existait depuis beaucoup plus longtemps que je ne croyais.  Certaines formes dateraient du moyen-age! Mais pour moi, le verlan, c’est une forme d’argot un peu plus récente dont je me souviens dans les années 1980 et de plus en plus par la suite.  Au point ou, tout au début, personne ne comprenait et puis petit à petit, des expressions de verlan sont entrées dans la langue courante. Alors, qu’est-ce que c’est le verlan. Et bien, si vous tournez verlan dans l'autre sens, vous allez avoir “l’envers”.  Voila, le verlan, c’est parler à l’envers. Donc on prend un mot et on le lit syllabe par syllabe de droite à gauche. Pour ceux d’entre vous qui écoutent de la musique française, vous devinerez peut-être maintenant ce que le chanteur Stromae a voulu dire quand il a choisi son nom de scène…  Et oui, stromae, maestro. Maintenant, certain mots de verlan font vraiment parti de la langue courante, a travers les générations. Ce ne sont pas seulement les ados qui disent une meuf pour une femme (meu fa est petit à petit devenu simplement meuf) ou pour une copine, une fiancée. Tout le monde comprend aussi les keufs (de l’argot flic en verlan) pour dire la police. Parmi les mots de verlan les plus usités et compris, en voici quelques-un: chelou, relou, pour louche et lourd, keum pour mec, l'équivalent masculin de meuf, la teuf pour une fête, et ouf pour fou, comme vous avez du entendre au début de cet épisode,  l’expression laisse béton pour laisse tomber, rendu célèbre par le chanteur Renaud dans sa chanson du même nom. Donc voila, si vous entendez des mots un peu zarbi (bizarres) que vous ne comprenez pas, essayez d’abord de les tourner dans l’autre sens pour voir si vous reconnaissez. Si oui, bravo, vous avez appris un nouveau mot en verlan!

009-Episode 9 - Les questions en français - Jan. 10, 2020

Bonjour! Comme je vous l’ai dit la semaine dernière, on va encore faire de la grammaire aujourd’hui. Ou enfin, c’est un peu grammaire et vocabulaire en réalité, puisqu’on va parler des questions en français.   

C’est un sujet qui semble simple à priori, mais que beaucoup d’anglophones ont du mal à comprendre parfois, simplement parce que ce n’est pas naturel pour eux.  Mais on va voir ici que ce n’est pas si compliqué que ça! Et on va commencer par la manière la plus simple et qu’on utilise le plus et surtout à l’oral. Ensuite, on verra les questions plus formelles et qu’on a tendance à utiliser plutôt à l'écrit. 

Donc, les questions, à l’oral, c’est bien sur quelque chose qu’on utilise beaucoup.  Et on va commencer par les questions oui ou non, c’est à dire une question dont la réponse sera oui ou non bien sur.  La manière la plus facile, la moins formelle et certainement la plus courante, c’est juste de prendre une affirmation et de la prononcer en élevant la voix d’un ton à la fin. Par exemple, on peut dire , Ton frère habite à Paris. Donc ton frère habite dans la ville de Paris c'est un fait. Mais si on n’est pas sûr, on va dire ton frère habite à Paris? Donc on a élevé la voix à la fin de l'affirmation ton frère habite à Paris pour la changer en une question: ton frère habite à Paris? Et voilà, rien de compliqué, vous avez votre question et ça c'est la manière la plus. Mais attention, c'est plutôt quelque chose qu'on fait quand on parle mais pas vraiment quand on écrit ou quand on parle à quelqu'un d'une manière un peu formelle, où on essayera de dire les choses un petit peu mieux et c'est ce qu'on verra tout à l'heure. Mais avant, voyons une autre manière simple d’exprimer une question oui ou non.  On va partir du même principe avec une affirmation, comme le restaurant ferme à 23h. Et on va garder la même idée de la voix qui monte a la fin de la question mais cette fois, on va ajouter un élément, l’expression “est-ce que”. Ce qui nous donne: est-ce que le restaurant ferme à 23h? Et hop, vous avez votre question. Et “est-ce que” est une expression vraiment très utile parce qu’on peut l’utiliser avec les mots interrogatifs, quand on ne pose plus une question dont la réponse est oui ou non . Par exemple, on peut dire: Quand est-ce que le restaurant ferme? Où est-ce que ton frère habite? Depuis combien de temps est-ce que tu apprends le français? Comment est-ce que tu as appris le français? Pourquoi est-ce que vous n’achetez pas une nouvelle voiture? Qu’est-ce que tu fais ce soir? Pour être bien claire, cette dernière question utilise la phrase qu’est-ce que, c’est a dire est-ce que avec le mot interrogatif “que”, qui souvent, a l’oral, de manière très familière, devient quoi.  Par exemple, tu fais quoi ce soir? Ou simplement, quoi? quand vous n’avez pas compris quelque chose ou quand vous êtes surpris par quelque chose. 

Tout cela nous mène aux mots interrogatifs.  J’en ai déjà mentionné quelques uns mais voila une liste un peu plus complète:

Qui, que, et quoi, qui fonctionne un peu différemment des autres. Et aussi avec qui, pour qui.

Combien, comment, où, pourquoi, quand.

Quel avec toutes ses orthographes différentes, et lequel, laquelle, lesquelles, et aussi duquel, de laquelle, desquelles et auquel avec aussi les accords du féminin et du pluriel.

Et aussi, à quelle heure, combien de temps ou depuis combien de temps.

C’est à peu près tout pour les mots interrogatifs.  Il faut savoir que parmi ces mots, certains vont utiliser des constructions de phrases différentes.  Certains s'utilisent avec est-ce que, d’autres pas.

Mais voyons donc leur utilisation avec la manière plus formelle et plus puriste de poser des question en français, qui est l’inversion du sujet. Prenons la question: “quand est-ce que vous déménagez?”.  Ici, vous est le sujet et déménagez est le verbe. C’est la construction normale dans une affirmation et donc dans une question avec est-ce que comme on l’a vu tout-à-l’heure. Pour une question dans un langage plus soutenu, on retire Est-ce que et on inverse le sujet et le verbe, ce qui nous donne: Quand déménagez-vous? Notez qu’on a toujours la voix qui monte, comme pour toutes les questions.

Autres exemples:  Où habite-t-il? Parles-tu français? Pourquoi tes parents ne mangent-ils pas de viande?, etc.  

Avant de passer à l’anglais, il faut vite parler non seulement des questions négatives, mais aussi de la réponse.  On a parlé au début des questions auxquelles on répond par oui ou non. Dans le cas d’un question négative, il va falloir ajouter une autre réponse: si.  Exemple: Tu viens à la fête ce soir? On répond par oui (je viens) ou non (je ne viens pas). Mais si on pose la question de manière négative, c’est-à-dire Tu ne viens pas ce soir?  Il faudra répondre ou bien par non (je ne viens pas) ou bien SI (je viens). C’est une petite subtilité qu’il faut connaître.

008-Episode 8 - Le Présent en français - Jan. 3, 2020
Bonjour et bonne année! Huitième semaine de Frangliche… et première de 2020 avec un grand retour à la grammaire pour les deux épisodes qui vont suivre! Et  pour commencer, on va parler du présent. Et pour continuer le travail, j’ai ajouté dans les notes de cet épisode sur Soundcloud, un lien Udemy pour un cours complet sur le présent, où tout ce que je décris ici est expliqué en détail. Et il vous est exclusivement offert, GRATUIT, pendant 3 jours.  Alors, n’attendez- pas!
Du point de vue de la conjugaison, le présent est le temps probablement le plus compliqué de la grammaire française. Enfin, compliqué, pas très compliqué mais disons qu'il y a beaucoup de différence selon les types de verbes et aussi beaucoup de règles et d'exceptions qui ne suivent pas les règles. Le présent a aussi un usage un petit peu différent de l'anglais, puisque en français on n'a pas vraiment de présent progressif comme en anglais, donc en fait on a un seul temps où il y en a deux en anglais . Alors il va bien sûr falloir voir la différence entre les deux alors commençons donc par l'usage.

En français, le présent exprime ce qu'on fait d'une manière régulière donc par exemple tous les jours, toute la semaine, tous les ans pendant les vacances ou pendant l'année etc.  Donc, c'est aussi l'usage qu'on en fait en anglais pour le présent. Par contre, en français pour exprimer ce qu'on est en train de faire, on utilise aussi le même temps. Ou alors, comme je viens de le faire, on utilise l'expression être en train de faire quelque chose. Alors, l'expression être en train de faire quelque chose, s'utilise vraiment pour insister sur le fait que l'action se passe en ce moment. Mais sinon, si quelqu'un demande qu'est-ce que tu fais, on va comprendre qu'est-ce que tu es en train de faire maintenant, qu’est-ce que tu fais en ce moment même.  En anglais, on répondrait par un présent progressif et on poserait la question avec le présent progressif. Mais en français, on utiliserait le même temps que si on disait qu'est-ce que tu fais tous les jours à 8h par exemple. En résumé, le présent en français exprime donc ce qu'on fait de manière régulière et ce qu'on est en train de faire. Alors maintenant regardons les différents types de verbes que nous avons en français. D'abord on va parler des verbes réguliers. Parmi les verbes réguliers il y a trois catégories: en vraie grammaire française on divise les verbes en 3 groupes: le premier groupe, le deuxième groupe, et le troisième groupe. Chaque groupe a des terminaisons différentes et parfois des règles différentes. Mais pour rendre les choses un petit peu plus claires, moi, je préfère diviser les verbes français en trois groupes aussi mais je les appelle les verbes en ER, les verbes en IR, et les verbes en RE.

Et pour terminer on parlera un petit peu des verbes irréguliers c'est-à-dire les verbes qui ne suivent aucune règle du tout.

Commençons donc par les verbes en ER.  Un verbe en ER qu'on peut utiliser pour commencer, c'est le verbe parler. Pour conjuguer un verbe en ER en français, c'est simple. On va utiliser une formule, comme une formule de mathématiques. Voilà la formule: infinitive - er + terminaisons.  Les terminaisons pour les verbes en ER sont e, es, e, ons, ez, et ent. Donc, pour le verbe parler, on enlève ER, ça nous laisse avec Parl. On ajoute les terminaisons selon la formule et la conjugaison est donc je parle, tu parles, il elle on parle, nous parlons, vous parlez, ils elles parlent. Et tous les verbes réguliers qui se terminent en ER vont fonctionner exactement de la même manière.

Pour les verbes en IR, on va utiliser la même formule mais avec de nouvelles terminaisons. Donc la formule ce sera par exemple le verbe finir - IR et plus les terminaisons qui sont is , is, it, issons, issez, et issent. Soit je finis, tu finis, il finit, nous finissons, vous finissez, ils finissent. Et pareil pour tous les verbes qui suivent cette règle parmi les verbes en IR.

Pour les verbes en RE, on a encore la même formule, mais encore avec de nouvelles terminaisons. Par exemple pour le verbe perdre, on va appliquer la formule perdre - RE et plus les terminaisons s, s, rien, ons, ez et ent. C'est-à-dire, je perds, tu perds, il perd, nous perdons, vous perdez, et ils perdent. Et ce sera la même chose pour les verbes réguliers de ce même groupe en RE. 

Finalement, je vais parler un peu des verbes irréguliers. Pour ces verbes malheureusement, il n'y a pas d'autres solutions que de les apprendre par cœur. Ce qui est bien et mal, à la fois, c'est que ces verbes irréguliers sont souvent des verbes très courants. Donc, il y a des chances que vous les ayez déjà entendu, ce qui rend leur conjugaison bizarre un peu plus familière. Mais par contre, ça veut aussi dire qu'il faut que vous les connaissiez pour pouvoir les utiliser. Tiens, justement, le verbe pouvoir qui devient je peux, un peu comme le verbe vouloir qui devient je veux. Mais il y a aussi le verbe aller qui n'a rien à voir avec son infinitif, je vais. Mais pour ces 3 verbes, les formes de nous et vous sont plus régulières. Et il y en a plein d'autres!

007-Episode 7 - Les Vacances en France - Dec. 27, 2019

Bonjour!  Alors vous êtes prêts pour la nouvelle année?  Justement, pour bien finir celle-ci, on va parler des vacances!  Et, juste un conseil, ne laissez pas vos enfants écouter cet épisode, à moins que vous ne soyez d'accord pour venir habiter en France.  Parce que s’ils apprennent comment sont les vacances scolaires en France, c’est sûr qu’ils vont vouloir venir à l'école en France! D’ailleurs, commençons donc par les vacances scolaires. Pour vous parler de ça, j’ai regardé le calendrier officiel des vacances scolaires sur le site du ministère de l’education nationale pour être sûre de ne pas me tromper. Et j’ai compté que les petits français ont 16 semaines de vacances.  Et il faut ajouter les jours fériés, que tout le monde a aussi.  Je vais vous laisser comparer à votre pays.  En général, les autres pays sont un peu jaloux de nos vacances! Il faut aussi savoir autre chose sur les vacances en France.  Bien que le pays ne soit pas très grand, il est divisé en trois zones pour les vacances.  Pendant le premier trimestre, c’est à dire de septembre à décembre, tout le monde a les même vacances, en même temps. Par contre, aux deuxième et troisième trimestres, les vacances sont à des dates différentes.  D'après ce que je sais, cela fait partie d’un effort pour encourager le tourisme dans les stations d’hiver pour éviter qu’elles ne soient surchargées pendant 2 semaines dans la saison. C’est une très bonne idée, mais des fois, c’est dommage pour la famille si vous avez des cousins qui habitent dans une autre zone… Si vous avez de la chance, il est possible qu’une des deux semaines tombe en même temps, mais ce n’est pas toujours le cas.  Ce qui est bien pour les écoliers, collégiens et lycéens en tout cas, c’est qu’ils peuvent se reposer environ toutes les 6 semaines. A mon avis, c’est une bonne chose. Quand je compare avec les longues périodes sans pause qu’on a ici, je me rends compte que, parfois, ni les profs, ni les élèves ne font du bon travail, parce qu’ils sont trop fatigués… Mais, bon, ça, c’est un autre sujet de conversation. Et pour vous donner une idée des dates, voici donc les vacances pour l'année scolaires 2019-2020.  La rentrée des classe a eu lieu le 2 septembre pour les élèves mais le 30 août pour les pauvres profs! (vous vous souvenez des mots élève et prof dont je vous ai parlé dans le premier episode?). En octobre, il y a eu les vacances de la Toussaint pour tous le monde du 19 octobre au 4 novembre.  Et en ce moment, tout le monde est en vacances de Noël, qui ont commencé le 21 décembre et qui se terminent le 6 janvier. Ensuite, cela devient un peu plus compliqué à cause des zones dont je parlais tout à l’heure. En tout, les vacances d’hiver s'étalent du 8 février au 9 mars, mais sont divisées en 3 périodes de 2 semaines selon les zones.  Donc la première zone est en vacances du 8 au 24 février, la deuxième zone, du 15 février au 2 mars et la troisième zone du 22 février au 9 mars.  Et c’est la même chose 6 semaines plus tard pour les vacances de printemps qui seront cette année, du 4 avril au 4 mai, divisée de la même manière entre les même zones. Et finalement, les grandes vacances, ou les vacances d'été, commencent le 4 juillet cette année. Voilà pour les vacances scolaires.


Maintenant, les congés, ou les congés payés bien évidemment!  En France, la durée des congés annuels pour un employé est de 5 semaines. 5 semaines de jours ouvrés, c’est à dire les jours ou on travaille.  Donc 25 jours de travail en moins dans l'année. Ce n’est pas mal du tout! Les gens voient avec leur employeurs quand il peuvent prendre leur congés, mais parfois, certaines usines ou entreprises ferment 3 ou 4 semaines l'été, donc les employés sont un peu en vacances “de force” pour ces semaines-là. Mais pour le reste, ils peuvent demander leurs vacances quand ils veulent.  En général, dans un bureau où les gens travaillent ensemble, les collègues s’arrangent entre eux pour les dates, pour que le bureau ne soit pas trop vide ou que le travail souffre à cause du manque d'employés. Quand on parle de temps libre en France, il faut aussi parler des jours de RTT, ou de Réduction du Temps de Travail. Comme vous le savez peut-être, la semaine de travail en France est la semaine de 35 heures depuis maintenant plusieurs années.  Alors si vous avez plus de travail et que vous travaillez plus lors d’une semaine ou plus, et bien vous aurez droit à prendre le temps correspondant en RTT.
Une autre tradition dont il faut parler ici, c’est de faire le pont. Faire le pont, c’est quand un jour férié tombe par exemple un mardi ou un jeudi, et on décide d’annuler le jour d’avant ou d'après pour faire un plus long weekend.  Alors bien sûr, chacun peut prendre lui-même pour avoir le long weekend, mais souvent, les entreprises décident de fermer tout simplement et donc de “donner” ce jour a tous les employés. Donc c’est un jour de vacances en plus, gratuit! 
Voila, en gros, ce dont je voulais vous parler pour les vacances en France.  Clairement, c’est un résumé et il y a encore beaucoup de choses à dire, comme par exemple de parler des habitudes des français en vacances, de leurs endroits préférés, et bien sur des endroits les plus visités par les touristes en France, mais ce sera pour un prochain épisode!

006-Episode 6 - Noël et les fêtes en France - Dec. 20, 2019

Petit papa noël, quand tu descendras du ciel, avec, des jouets par milliers, n’oublie pas mon petit soulier…  Ok, je vais vous épargner le reste mais j’essaierai de trouver un lien pour que vous écoutiez la vraie chanson! Oui, Petit Papa Noël, c’est une chanson de Noël très célèbre, qui était chantée à l’origine par Tino Rossi, il y maintenant bien longtemps. Mais les fêtes, c’est beaucoup plus que juste des chansons.  Il y a aussi bien sur beaucoup à manger, des amis, la famille, et des cadeaux.

Pour cet épisode, je vais parler des fêtes de fin d'années en général, sans caractère religieux. Donc, je vais plutôt parler des cadeaux de Noël et du côté convivial de la fête et de la Saint Sylvestre, c’est à dire la soirée du réveillon du nouvel an et du premier de l’an.

En parlant de réveillon, justement.  Le réveillon, c’est la veille des fêtes.  Donc, il y a le réveillon de Noël, c’est-à-dire le soir du 24 décembre et il y a le réveillon du nouvel an, ou la saint sylvestre, le 31 décembre.  Pour Noël, on a bien sûr un sapin joliment décoré avec des guirlandes et des boules de toutes les couleurs et aussi des guirlandes électriques. Comme il fait normalement assez froid pour Noël en France, si on a une cheminée, on allume un bon feu pour en profiter toute la soirée. On n’a pas de “stockings” en France comme dans les pays anglo saxons.  Mais par contre, pour les cadeaux, la tradition est de mettre ses chaussures sous le sapin le 24, pour que le Père Noël donne les cadeaux à son bon propriétaire. Alors, évidemment, si les enfants ont été très sages et pensent qu’ils recevront beaucoup de cadeaux, ils mettent de grosses chaussures!  Mais avant que le Père Noël n’arrivent, il y aura le repas du réveillon. En fait, réveillonner, c’est rester éveillé. A l’origine, c'était pour des raisons religieuses mais avec le temps et selon les gens, ce n’est plus toujours le cas. Mais on en profite pour bien manger - on commence un bon dîner plus tard que d’habitude pour finir un peu avant  minuit et on se souhaite Joyeux Noël. Souvent, si on est entre adultes, qui ne croient plus au Père Noël, c’est à ce moment-là qu’on échange les cadeaux. On n’utilise pas toujours les chaussures et chaque personne donne ses cadeaux aux autres.  Ou alors on a mis les cadeaux dans les chaussures quelque temps avant, et tout le monde les ouvre à minuit. Mais, si on a de jeunes enfants qui croient encore au Père Noël, on les couche parfois plus tôt, ou on les laisse réveillonner avec tout le monde, mais on attend le lendemain pour les cadeaux, puisque le Père Noël doit entrer par la cheminée pour déposer les cadeaux de chacun dans les chaussures.  Dans ma famille, on regardait aussi par la fenêtre avant de fermer les voler pour chercher le nuage du Père Noël.  Apparemment, il devait arriver en traîneau mais sur un nuage! Bref, donc, le matin du 25, les petits enfants accourent vers le sapin pour trouver leurs cadeaux dans leurs chaussures.  Et bien sûr, ils passent la matinée à s’amuser avec leurs nouveaux jouets. 

Et puis, vers midi ou une heure, on se met à table pour un bon repas, bien arrosé.  Traditionnellement, on mange de la volaille pour Noël, souvent farcie.  Mais, mon plat préféré du repas de Noël, c’est la bûche de Noël! La bûche de Noël, c’est un long gâteau rond, ou cylindrique en fait, qui est censé représenter la bûche qu’on met dans la cheminée pour se chauffer le jour de Noël. En principe, le gâteau est décorée avec des petites figurines comme une hache ou une scie et un bûcheron. Une recette traditionnelle est avec de la crème au beurre, mais de nos jours,comme ce n’est pas très léger, on fait tout un tas de bûches originales et différentes.  Moi, ma préférée, c’est la bûche au chocolat. On sert du bon vin avec le repas et ensuite, on passe du temps ensemble, on s’amuse, on se repose, on discute. Et voilà, c'était Noël.  

Et une semaine après, on recommence avec la Saint-sylvestre et le Nouvel an.  Il me semble qu’en France, les gens se retrouvent plutôt en famille pour Noël, mais fête la nouvelle année avec les amis. Quand les enfants sont petits ou trop jeunes pour sortir seuls, naturellement, ils restent avec leurs parents, qui recevront peut-être des amis, ou iront voir des amis.  Et comme pour Noël, les gens réveillonnent (maintenant, vous savez ce que c’est le réveillon) et attendent minuit pour se souhaiter la bonne année. Ensuite, en general, la fête continue avec de la musique, de la danse et encore à boire et à manger. Si vous aimez sortir, il y a des soirées organisées dans des restaurants, ou alors vous pouvez sortir en boite et si vous êtes à Paris, ou dans certaines autres villes, vous pouvez aller voir le feu d’artifice du nouvel an.  Et bien sûr, vous boirez du Champagne pour fêter l'arrivée de la nouvelle année!  Et le lendemain… Enfin le même jour puisqu’on est déjà arrivé au premier janvier, et bien très souvent, vous allez retrouver de la famille ou des amis pour un autre festin, un peu comme à Noël, mais avec un menu différent. Une autre tradition, mais que tout le monde ne suit pas nécessairement, c’est de donner des étrennes. Les étrennes c’est un petit cadeau qu’on donne en début d'année. L’origine et l’histoire des étrennes sont très intéressantes, mais il faudrait y passer beaucoup plus de temps.  Une autre chose que j’aime bien faire personnellement le jour de l’an, c’est de regarder le Concert du Nouvel An qui a lieu tous les ans à Vienne, en Autriche. Il est en général retransmis à la télé.

005-Episode 5 - Le Genre des Noms - Dec. 13, 2019

Bonjour! Pour ce cinquième épisode, on va revenir un peu au vocabulaire et à la grammaire cette semaine pour parler des genres en Français.  Le genre des noms, c’est toujours quelque chose qui trouble les anglophones car ce n’est pas du tout un concept en anglais. Si vous parlez une autre langue, c’est très possible que vous ayez déjà une idée, car les genres existent en fait dans beaucoup d’autres langues.  En allemand, par exemple, il y a trois genres. Nous, on n’en a que deux! Mais, quand on n’est pas habitué, et bien ce n’est pas très facile... Et aujourd’hui, en plus de parler juste des genres, on va aussi parler des accords avec les noms. C’est-à-dire, les autres mots qui vont être affectés par les genres.  Bon c’est compliqué, tout ça… Alors, allons-y doucement.

D’abord, le genre, qu’est-ce que c’est? Et bien en gros, c’est quand les usagers d’une langue décide arbitrairement qu’un objet est un garçon ou une fille… Je dis ça pour simplifier bien sûr, mais c’est un peu ça.  Si un objet est un garçon, on dit qu’il est masculin et si un objet est une fille, on dit qu’il est féminin. Et voilà, les deux genre en français, le masculin et le féminin. Alors le féminin et le masculin existent tous les deux en anglais, on comprend le concept, mais il s’applique aux personnes.  Alors qu’en français, toutes les personnes, les animaux, les insectes, les créatures, toutes les choses et tous les objets ont un genre. Donc voila: l’ordinateur ou j'écris mon texte est un garçon, mais la souris qui me permet de changer de place sur l'écran est une fille… Une chemise est féminin mais un t-shirt est masculin, un chapeau est masculin et une casquette est féminin… même si tous les deux se mettent sur la tête! Une grenouille est une fille, même quand c’est un garçon!  Et oui, il y a des grenouilles mâles et des grenouilles femelles, mais quand on parle des grenouilles, on dit elles… Et c’est pareil avec les araignées. Elles ne sont pas toutes femelles, même si le nom est féminin. Pour les animaux, certaines espèces ont plus de chances et il y a deux mots pour décrire le mâle et la femelle: par exemple, on a la vache et le taureau, le mouton et la brebis, la chèvre et le bouc, le chien et la chienne, le chat et la chatte… Là, c’est plus simple. Mais, comme vous devez commencer à le comprendre, c’est un peu du hasard tout ça… Donc, un des gros challenge que les apprenants du français ont, est de se souvenir des genres.  Et en gros, le mieux c’est juste de les apprendre par cœur. Il y a quelque règles, par exemple, les mots qui finissent en “tion” comme la révolution sont féminins, et les mots qui finissent par “lon” sont masculins. Il y a des sites internet ou vous pouvez trouver ces listes si ça vous intéresse, mais à mon avis, c’est mieux de faire sa propre liste de vocabulaire. Ce que je conseille pour ça, c’est de faire des listes en couleur. Par exemple, pour faire dans le classique, bleu pour les mots masculins et rose pour les mots féminins. Mais si vous avez envie d’utiliser d’autres couleurs, allez-y!

En tout cas, ce qu’il faut savoir c’est que les genres sont très importants parce que, en français, quand vous décrivez un objet ou une personne, les mots que vous utilisez doivent s’accorder.  C’est à dire que, contrairement à l’anglais, les adjectifs ont aussi un genre. Et bien souvent, dans la langue très courante, ces adjectifs ne sonnent pas pareil selon s’ils sont masculins ou féminins. Par exemple, on dit un gros morceau de viande, mais une grosse tranche de pain.  Gros, grosse. Ou bien un pantalon blanc mais une robe blanche. Blanc, blanche. Ou encore: ce tableau est beau, cette peinture est belle. Beau, belle. Alors vous voyez, c’est important de connaître les genres pour pouvoir parler correctement. Heureusement, il y a aussi beaucoup d’adjectifs qui ne change pas entre le masculin et le féminin.  Ceux qui finissent par un E par exemple. On dit une chemise jaune et un bonnet jaune. Aussi, des adjectifs qui finissent en AL, comme une grève générale et un cas général. Dans ce cas, les mots s'écrivent un peu différemment mais on n’entends pas la différence. Bon, mais le but c'était de vous donner une idée un peu plus clair des genres, alors je ne vais pas plus entrer dans les détails.

004-Episode 4 - La Gastronomie - Dec. 6, 2019

Bonjour tout le monde! Et Bon appétit!  Ah, ce n’est pas encore l’heure? Bon, ben, ce sera dit pour plus tard!  Dans cet épisode, on passe à un sujet vraiment culturel cette semaine. Comme promis, on va parler de gastronomie.  En plus, ça tombe vraiment bien, parce que, jeudi dernier, ici aux Etats-Unis, c’était Thanksgiving, où on sert de très bons plats typiques, très différents de ce qu’on mange en France.  Et on arrive aussi à la période des fêtes, et là aussi, c’est tout gastronomie!
Alors d’abord, qu’est-ce que c’est la gastronomie? En fait la gastronomie, c’est un peu l’art de manger, la version artistique de la nourriture, le plaisir de manger et d’apprécier les plats.  Alors, bien sûr, partout dans le monde, on aime manger, on préfère les bonnes choses, les aliments auxquels on trouve bon goût. Mais en France, on a porté cette appréciation de la nourriture à un niveau complètement différent.  Alors bien sûr, avec le temps et l'évolution de la vie des gens, on commence à voir les habitudes culinaires des français changer un peu, mais, la gastronomie reste quand même une partie intégrante de la vie en France. Le français prend du plaisir à se nourrir.  C’est beaucoup plus qu’un simple besoin vital. Alors, si vous êtes invité chez des amis français, il y a des choses à savoir: par exemple, votre hôte aura certainement fait des efforts pour impressionner ses invités. Mais impressionner pour faire plaisir. Le cuisinier ou la cuisinière essaie toujours de faire quelque chose de bon et original, et passe souvent beaucoup de temps à réfléchir sur le menu et à préparer un repas dont vous et les autres invités vous souviendrez.  Il y aura sûrement au moins 3 plats, avec avant, un apéritif et des vins différents à chaque plat. La table sera très joliment décorées, avec de jolies assiettes (pas les assiettes de tous les jours), une jolie nappe et des serviettes assorties. Il y aura peut-être un fond musical, un éclairage sympa et un air de fête dans la maison. Donc, c’est important de respecter les efforts de vos hôtes et d’arriver à l’heure. Surtout que les plats bien préparés doivent être mangés au bon moment, à la bonne température.  Alors si vous arrivez en retard, ça peut compromettre la qualité du plat et ce serait comme une insulte pour le cuisinier.

Aussi, c’est bien d’amener un petit cadeau à vos hôtes, bien sûr, mais attention, il faut éviter d’amener à manger, a moins que ça n’ait été convenu avant.  Par exemple, entre amis, c’est courant de dire: “j’amène le dessert!”. Dans ce cas, pas de problème, on s’est mis d’accord à l’avance et le chef se contentera de faire une entrée et un plat, sachant que le dessert arrive avec les invités.  Mais si ce n’était pas prévu, ça peut être mal interprété et surtout, ça veut dire que le bon gâteau préparé avec amour risque de rester et de ne pas être mangé. Car il faudra honorer le fait que l'invité a amené le dessert et le servir d’abord.  Si la cuisinière était très fière de son dessert et avait hâte de le servir, elle perd ce plaisir et cette occasion de vous montrer ses qualités de pâtissière. C’est pas sympa.

Bon, aussi, ce genre de repas a tendance à durer longtemps, plusieurs heures et entre les discussions variées sur la famille, les projets, le travail, on parle de ce qu’on mange.  Et on adore ça! Oui, je veux dire qu’en principe, le repas est bon mais aussi, les français adorent parler de ce qu’ils mangent. D'apprécier, de complimenter, d’ajouter leur secret sur la même recette… On parle de comment le faisait ma grand-mère, ce que ma mère y ajoute, ce que j'enlève…  Ce qu’on a envie d’essayer, ce qu’on a mangé dans tel ou tel restaurant ou chez tel ou tel ami… Le vin qu’on boit avec… Les conversations sur la nourriture n’en finissent jamais et c’est passionnant pour tout le monde!

Mais la gastronomie n’est pas seulement quand vous avez des invités. Les repas de tous les jours sont aussi un peu plus sophistiqués en France que dans beaucoup d’autres pays.  Même dans les cantines d'école et les restos U, un repas normal est composé de 3 plats: une entrée, un plat de résistance et un dessert. Un sandwich ou un hamburger se trouve rarement sur le menu d’un restaurant, à moins que ce soit une version sophistiquée et à la mode.  Pour un français, un sandwich est ce qu’on mange quand on n’a pas le temps et de préférence, pas trop souvent. Une page entière de sandwiches sur un menu comme on voit souvent aux Etats-Unis par exemple, ne se trouve pas en France.

Il y a aussi des règles pour manger.  D’abord, il faut bien sûr des manières pour se tenir à table et les enfants apprennent ça très tôt.  Et surtout, il y a le moment de manger et le moment de faire autre chose. Quand on mange, on mange. On ne fait pas les devoirs, on ne lit pas un livre, on ne fait pas ses comptes.  On prend le temps de manger. Et on mange dans un certain ordre, on commence par le commencement et on finit par la fin. On ne mélange pas certains ingrédients qui ne vont pas bien ensemble.  Les français sont plutôt inflexibles là-dessus! Manger est un plaisir et on en profite. Cela fait partie des choses importantes de la journée et de la vie.

003-Episode 3 - Le shopping en France - Nov. 29, 2019

Bon, alors voila, changement de programme.  Pour aujourd'hui, j’avais pensé vous parler de gastronomie, ce qui n'était pas un mauvais sujet vu qu’hier, c'était Thanksgiving ici.  Pour Thanksgiving, tout le monde fait un très gros repas. Donc, je pensais que ce serait bien de parler de manger. Mais, avec Thanksgiving, il y a aussi Black Friday!  Alors comme c’est Black Friday aujourd’hui, on va parler de shopping.  Ah oui, le shopping, en bon français!  Et oui, on utilise le mot shopping souvent en France quand on va acheter des choses pour le plaisir. Sinon, en vrai français, on dit faire des achats, ou bien faire des emplettes. Ou encore, une expression que je trouve super et qui amuse beaucoup les étrangers quand on la traduit littéralement: faire du lèche-vitrine.  Et oui.  L’idée, c’est de se balader dans les rues commerçantes, qui souvent sont piétonnes en France, et de regarder tout ce qu’il y a dans les vitrines des magasins.  Et bien sûr, si on voit quelque chose qui nous plait, on entre et on achète. Et surtout si c’est la période des soldes!  Et les soldes en France, ce n’est que deux fois par an, et c’est très réglementé.  Il y a les soldes d’hiver et les soldes d’été, et chaque période de soldes ne dure que 6 semaines.  Il y a même une nouvelle loi qui vient de réduire la durée des soldes d’hiver 2020 a quatre semaines seulement!  Pendant les soldes, les magasins ont même le droit de vendre à perte, donc les clients peuvent avoir des prix très très intéressants! Mais, c’est un peu comme ici pour Black Friday, evidemment, il y a beaucoup beaucoup de monde!  C’est le désavantage d’aller “faire les soldes”: il faut chercher, se faufiler dans la foule, fouiller dans les tas de vêtements…  C’est un peu la folie. Mais, ça fait partie de l’aventure. Et on revient content avec des sacs pleins, et un portefeuille un peu moins léger que si on avait fait nos achats en dehors des soldes.  Alors, ça valait la peine! 

En dehors des soldes, les magasins ont le droit de faire des promotions, c’est-à-dire des offres intéressantes sur leurs articles, mais il faut que ce soit occasionnel et de courte durée.  Donc, il n’y a pas que pendant les soldes qu’on peut faire des affaires en France.  D’ailleurs, aujourd’hui, Black Friday marque le début de quelques jours de promotions en France aussi dans certains magasins par exemple.  

Alors justement, parlons un peu des magasins en France.  On peut bien sûr aller dans un centre commercial, ou un grand magasin, ou dans une petite boutique spécialisée, et aussi une galerie marchande . Quelle est la différence? Et bien, c’est comme un peu partout:  le centre commercial, c’est un endroit avec plein de magasins différents, de toutes sortes, ainsi que des cafés, des restaurants, des coiffeurs, etc.  L’endroit parfait pour faire du lèche-vitrines toute la journée un jour de pluie en hiver. Les mêmes magasins se retrouvent souvent d’un centre commercial à l’autre. Les grands magasins, c’est aussi un endroit très sympa pour aller faire des emplettes, parce qu’il y a tout, ou presque dans le même magasin, dans des rayons différents.  En général, ces magasins-là sont sur plusieurs étages, et souvent, il y a aussi un café ou un restaurant, et même un petit supermarché. Il peut aussi y avoir des services comme un coiffeur ou un salon de beauté par exemple.  Et enfin, le même grand magasin peut se retrouver dans plusieurs villes et proposer les mêmes articles. 

Au contraire de ça, les petites boutiques sont plus uniques.  En général, elles existent dans une ville seulement, peut-être 2 ou trois, et elles proposent des produits plus originaux.  Par exemple, on peut trouver des vêtements créés par une personne locale, ou bien un produit gastronomique typique de la région, etc. Ces boutiques sont souvent très sympas et peuvent se trouver dans une rue commerçante ou un autre endroit de la ville.
Et puis, on a aussi les galeries marchandes, qui vont nous amener à parler des supermarchés. Il y a de petits supermarchés dans les villes qui sont un peu comme une épicerie mais plus grands.  Et on y achète de la nourriture et des produits quotidiens. Une galerie marchande, c’est un peu un mini centre commercial dans le même bâtiment qu’un grand supermarché.  Alors, déjà, les plus grands supermarchés en France, qu’on trouve en général en dehors du centre-ville, sont tous beaucoup plus que des magasins ou on n'achète qu'à manger ou que des choses pour la maison.  Dans un supermarché, il y a aussi de l'électroménager, des produits de beauté, des vêtements, des outils, des affaires de sport, du linge de maison…  C’est un peu comme dans un grand magasin. Mais en plus, autour du supermarché lui même, il y a des boutiques, comme dans un centre commercial, et on appelle ça la galerie marchande:  on y trouve une librairie, une parfumerie, souvent une bijouterie, une chocolaterie ou une pâtisserie, un magasin de téléphonie, une pharmacie ou parapharmacie, un coiffeur, et même une agence de voyage et une poste parfois.  Donc là encore, on peut aller acheter des provisions pour la semaine et profiter du déplacement pour s’offrir un petit bijou ou des vacances aux Seychelles.

Pour finir, très vite, il faut parler des marchés.  Chaque ville ou village en France a au moins un marché par semaine, ou les agriculteurs locaux vendent leur produits.  Mais on trouve aussi d’autres articles. Certains marchés sont couverts et ont lieu tous les jours. D’autres sont à l'extérieur, dans une rue centrale qu’on ferme à la circulation le temps du marché.  Mais je ne veux pas en dire plus parce que je pense que les marchés méritent un épisode complet, à venir plus tard.

002-Episode 2 - Salut, tu vas bien? - Nov. 22, 2019

Bonjour!  Salut! ça va? Pour ce deuxième épisode, nous allons aborder un sujet plus culturel que la semaine dernière, mais avec un aspect linguistique important aussi.  On va voir quelques situations de rencontres et parler avec tu ou avec vous et se demander si on fait la bise ou non. Vous savez faire la bise? C’est toute une histoire en France, la bise!

Mais commençons par le commencement.  Bonjour! Bonjour c’est ce qu’on dit en France le matin ou l’après-midi.  Et quand on arrive en fin de soirée, on dit: bonsoir. Et quand on quitte une personne, on dit au revoir, bonne journée, ou quand c’est un peu plus tard, on dit: Bonne soirée. Et encore plus tard, on dira: Bonne nuit. Alors attention, il y a bonjour et bonne journée, et puis bonsoir et bonne soirée.  Il ne faut pas confondre. Le premier c’est quand vous rencontrez la personne pour la saluer, et le deuxième, c’est quand vous vous séparez, quand vous vous dites au revoir. Toutes ces expressions peuvent être utilisées dans un contexte familier ou plus formel. Par exemple, vous entrez dans un magasin, vous dites bonjour, la vendeuse vous dit bonjour et en partant, elle vous dira:  Merci, bonne journée” et vous répondrez: merci, vous aussi. Ou bien si vous retrouvez des amis au café, vous pourriez avoir une conversation très similaire. Par contre, vous pourriez dire “salut”, au lieu de bonjour. Salut, c’est bien pour les amis ou les gens que vous connaissez bien. Et en partant, vous pouvez dire: à plus, ou à plus tard, ou bien à tout-à-l’heure, si vous devez vous revoir bientôt, peut-être aujourd’hui ou demain, ou dans les jours qui viennent.

Bon voilà, alors ça résume bien ce qu’on peut dire quand on rencontre quelqu’un.  Et maintenant, voyons de plus près ce qu’on fait dans ces cas-là. Et c’est important, parce qu’on sait tous que les premières impressions comptent beaucoup. Et en français, il faut toujours se poser la question de l’utilisation de tu ou vous c’est à dire de tutoyer ou de vouvoyer. Et ça peut être un peu compliqué parce que c’est parfois un peu subjectif.  Cependant, il y a quelques règles qu’on peut appliquer. D’abord, si vous ne connaissez pas la personne, et qu’elle est de votre âge environ, ou plus âgée, vous utilisez le vous vous la vouvoyez. C’est plus sûr et si la personne veut être plus familière, elle vous dira: oh, on peut se tutoyer! et vous pourrez passer au tu. De la même manière, si vous connaissez bien quelqu’un, vous les tutoyez, vous utilisez le tu. Mais ça, vous le savez déjà.  Quand vous rencontrez les gens pour la première fois, il y a aussi des règles d'âge. Les générations plus âgées ont tendance à rester sur le vous. Les plus jeunes, elles, commencent directement sur le tu. Quand il y une différence d'âge, en principe, la personne la plus jeune dira vous et la plus âgée dira tu pour s’adresser à la plus jeune. C’est vrai que c’est un peu compliqué! Mais il y a des gens qui sont très à cheval sur ces règles et s’offensent si vous les tutoyez tout de suite.  D’autres ne s'inquiètent pas et vous vouvoient si vous dites vous, ou vous tutoient si vous dites tu. En règle générale, si vous entrez dans un magasin, tout le monde dit vous. A part si un enfant entre dans le magasin et là, le vendeur pourrait tutoyer l’enfant, mais l’enfant lui dira vous. De même, à l'école, au collège ou au lycée, les élèves vouvoient leurs profs et les profs choisissent entre le tu et le vous, selon leur type de personnalité. Il y a bien sur d’autres situations, et si vous en avez une précise à vérifier, n'hésitez pas à me le demander dans un commentaire.

 

Pour finir, il faut parler de la bise. En France, quand les gens se connaissent, les gens se font la bise.  On se fait la bise aussi quand on rencontre un ami d’un ami par exemple, ou un ami d’un membre de la famille. Alors attention, dans les situations formelles, comme au travail par exemple, et surtout au début, on se serre la main.  Mais quand on se connait un peu plus, c’est courant de se faire la bise au travail aussi. En fait, la bise pourrait aussi plutôt s’appeler la joue. En effet, on fait le bruit de la bise, mais on se touche la joue. On ne fait pas de bise sur la joue de la personne.  Et la grande question à laquelle il faut aussi répondre, c’est: COMBIEN? Et oui, car selon les régions, les gens vont faire 2 bises (une de chaque côté), 3 bises, ou même 4 bises! Alors le mieux, c’est d’observer les gens d’abord, et de faire comme eux!

001-Episode 1 - Derrière Frangliche - Nov. 22, 2019

Pour ce premier épisode d’introduction, je voudrais me présenter:  Je m’appelle Florence Rosario, je suis francaise et je vis en ce moment aux Etats-Unis, en Floride. Je suis enseignante depuis très longtemps, plus de 20 ans. On dit enseignante, ou professeur pour mon métier.  Ou tout simplement prof.  Alors je suis prof. Mais attention, professeur en français, ça veut dire qu’on peut travailler dans un collège ou un lycée, pas seulement une université.  Donc un professeur ou une professeure, c’est quelqu’un qui peut donner des cours à des élèves de 11 ans et plus. Pour les plus jeunes, on dit professeur des écoles, ou bien encore instituteur ou institutrice. 

Donc, moi, je suis prof de français, mais aussi d’espagnol et d’anglais.  Il y a quelques années, j’enseignais aussi l’allemand, mais je suis un peu rouillée!  En résumé, je suis donc prof de langues étrangères. Mais ici avec vous, je serai juste prof de francais.
Ma carrière m’a permis de voyager beaucoup.  J’ai enseigné en France, en Angleterre, en Ecosse, au Kenya en Afrique, aux Îles Caïman dans la mer des Caraïbes et finalement aux Etats-Unis. En ce moment, mes élèves ont entre 14 et 18 ans, mais j’ai aussi eu des élèves beaucoup plus jeunes et beaucoup plus vieux.  Ici, je dis élève, pas étudiant.  Ici aux Etats-Unis, on a tendance à utiliser le mot étudiant dans un contexte plus vaste qu’en français, mais je vous expliquerai ça tout-à-l’heure.  

A part le travail, j’aime bien le sport et je cours régulièrement, je fais du vélo presque tous les jours (je vais au travail en vélo), et j’aime beaucoup nager.  Comme j’ai la chance d’habiter pas trop loin de la plage, je vais souvent nager à l'océan, qui est plutôt calme ici.  J’aime aussi manger et faire la cuisine.  J’aime surtout faire les desserts, en particulier à base de chocolat!  J’adore le chocolat.  Question nourriture, il n’y a pas grand-chose que je n’aime pas du tout, ou que je déteste.  Par contre, je suis très contente d'habiter près de Miami, parce que j’ai horreur du froid!  Et chez nous, froid c’est… 17-18 degrés en moyenne! Je n’aime pas trop quand la température descend plus bas. 

Sinon, j’aime aussi beaucoup les animaux domestiques.  J’ai deux chats que j’adore: la petite Caroline qui a presque 12 ans et son nouveau petit frère Denzel Azari qui a trois ans et que nous avons adopté il y a presque 4 mois.  J’adore aussi les chiens mais je n’en ai pas parce qu’un chien ne serait pas très heureux chez nous car nous ne sommes pas assez souvent a la maison.


Et vous, qui êtes-vous?  Pourquoi voulez-vous apprendre le français? Depuis quand est-ce que vous vous y intéressez?  Il y a quelque chose que vous voulez apprendre ou savoir? Mettez-moi tout ça dans les commentaires.et je vous répondrai dans un prochain épisode de Frangliche!